background
5.4/6

Tout est possible

The Biggest Little Farm

"Tout est possible" raconte les huit années de quête de John et Molly Chester alors qu'ils échangent la vie de la ville contre 200 acres de terres arides et un rêve de récolte en harmonie avec la nature.

Grâce à leur persévérance inébranlable et à leur capacité de saisir les occasions qu'offrent les conflits de la nature, les Chester ouvrent la voie à une conception biodiversifiée de la vie qui existe bien au-delà de leur ferme, de ses saisons et de notre imagination la plus sauvage.

Mettant en vedette une cinématographie à couper le souffle, des animaux captivants et un message urgent pour répondre à l'appel de Mère Nature, "The Biggest Little Farm" nous fournit à tous un plan vital pour une vie meilleure et une planète plus saine.

"Tout est possible (The Biggest Little Farm)" est l'un des rares documentaires qui soit convaincant à tous égards. C'est un film plein d'espoir qui montre les interrelations dans le système compliqué d'une ferme, dans lequel la biodiversité est le point central. Le film transmet à la fois la beauté de la nature et l'influence de l'homme sur elle.

La dramaturgie du film est captivante et le film est une expérience sensuelle, émotionnelle et intellectuellement stimulante pour le spectateur. D'un point de vue journalistique, le film est particulièrement convaincant en raison de l'attention qu'il porte à la dynamique complexe d'un système naturel dans lequel tous les animaux et toutes les plantes s'influencent mutuellement d'une manière souvent surprenante. Les déclarations sont également toujours illustrées par des exemples empiriques.

"Tout est possible (The Biggest Little Farm)" est un film émotionnel qui éveille l'appréciation des autres êtres vivants et ouvre une vision de la production alimentaire durable. La réalisation cinématographique de ce thème est extrêmement réussie à tous égards, de la construction à l'utilisation des moyens cinématographiques.

"Tout est possible (The Biggest Little Farm)" était l'un des deux principaux films du Festival de la Terre 2019.

Réalisation: John Chester
Scénario: Mark Monroe, John Chester
Production: Laurie David, John Chester, Erica Messer, Sandra Keats
Musique: Jeff Beal
Acteurs: John Chester, Molly Chester, Matthew Pilachowski
 
Année: 2018
Durée: 91 min
Notre recommandation d'âge: 12
Langue (audio): allemand, anglais
Langue (sous-titres): allemand
Pays d'origine: États-Unis
Lieux de tournage: États-Unis
 
Droits de diffusion: LD Entertainment (États-Unis) | Elevation Pictures (Canada) | Cinemien (Pays-Bas) | Parkland Pictures (Royaume-Uni) | Prokino Filmverleih (Allemagne) | Madman Entertainment (Australie) | Impuls Pictures AG (Suisse)

Autres critiques

Tags

Sujet principal: Permaculture Alimentation globale
Sujets secondaires: biodiversité biologique sol économie circulaire courage catastrophes naturelles postconsommationnisme régénération réseaux
Mentions: sol régénération biodiversité bio agriculture biologique agriculture traditionnelle équilibre harmonie biodynamie
Page(s) thématique(s): Alimentation globale Permaculture Les films en nomination pour les Festivals de la Terre. Films positifs

Évaluation

Évaluation globale

Contenu

Distraction

scientificité + qualité journalistique

Transfert de momentum

Photos, musique, artisanat


Organiser une projection

Films conseillés

Autres films