background
4.4/6

The Economics of Happiness

"The Economics of Happiness" révèle de quelle façon la mondialisation menée par les multinationales détruit nos emplois, notre environnement et notre démocratie. Ce film montre surtout qu’il existe un autre moyen d’action : la production locale.

Ce film est destiné aux écoles professionnelles, aux écoles secondaires gymnasiales, aux professeurs, au personnel enseignant et aux personnes souhaitant redistribuer le DVD. Etant donné que, dans ce film, les informations fusent, il serait peut-être intéressant de discuter du contenu avant ou après sa diffusion.

"The Economics of Happiness" est un film passablement divertissant qui soulève notre attention tant au niveau psychique que sensoriel et qui ne demande que peu de connaissances spécifiques. Le contenu du film est relativement large et démontre de nombreux points communs avec la mondialisation. Il s’agit ici, d’un sujet très important qui nous concerne directement, nous et notre environnement. C’est la raison pour laquelle les améliorations et les exemples parlants qui sont présentés dans le film sont particulièrement bien acceptés.

Toutefois, beaucoup des suppositions établies ne sont pas entièrement fondées ou ne s’appuient pas sur des faits scientifiques. De ce fait, nous sommes face à une image en noir et blanc, incapables de discerner entre le bien et le mal, entre un monde de cultures locales et une économie mondialisée. De plus, le film possède un côté missionnaire, ce qui est dommage, car le message principal – la croissance économique n’est pas synonyme de bonheur – est très intéressant et touche à l’actualité.

"The Economics of Happiness" est fort en émotions, présente une perspective globale, promeut l’environnement naturel et ouvre la porte à une conscience collective.

En ce qui concerne la réalisation du film, peu de choses peuvent être reprochées, à l’exception du cadrage peu professionnel. Le film n’est cependant pas d’une qualité débordante, même si les prises de vue se détachent nettement d’un point de vue esthétique.

Réalisation: Helena Norberg-Hodge, Steven Gorlick, John Page
Scénario: Helena Norberg-Hodge, Steven Gorlick, John Page
Production: Helena Norberg-Hodge, International Society for Ecology & Culture (ISEC)
Acteurs: Dr. Vandana Shiva, Bill McKibben, Zac Goldsmith, Jan Barham, Ronald Colman, Daniel Greenberg, Charles Simmons, Balaji Shankar, Mohau Pheko, Samdhong Rinpoche
 
Année: 2011
Durée: 68 min
Notre recommandation d'âge: 14
Langue (audio): anglais
Pays d'origine:
Lieux de tournage: Allemagne, France, Chine, Japon, Inde, États-Unis, Nicaragua, Thaïlande
 
Droits de diffusion: Local Futures ()
  • Ce film peut être visionné contre paiement en haut.
  • Ce film peut être diffusé gratuitement à des fins non lucratives.

Autres critiques

Tags

Sujet principal: Economie mondialisée & fairtrade
Sujets secondaires: suffisance
Mentions: mondialisation durabilité économie économie groupes économie extinction
Page(s) thématique(s): Economie mondialisée & Fairtrade

Évaluation

Évaluation globale

Contenu

Distraction

scientificité + qualité journalistique

Transfert de momentum

Photos, musique, artisanat


Organiser une projection

Films conseillés

Autres films